AccueilHistoriqueTrombinoscopeArticles de presseSortiesPartenaires
Sortie du Samedi 03 mai 2014. Afficher le diaporama
Retour à la liste des sorties


Yannick m?a demand? de faire le compte rendu de cette balade, qui va donc se trouver bien ?maill? de mes impressions personnelles et qui ne sont pas forc?ment celles de tous.

Le rendez-vous ?tait donn? ? 12h ? Sibiril. Comme je ne pouvais pas y ?tre, nous nous sommes retrouv?s chez moi ? 12h15. Comme toujours, je suis impressionn?e quand je vois arriver un groupe de motards. Mais l?, il y a en plus le plaisir de retrouver les amis : Jacky et Michelle, Pascal et Evelyne, J?r?me, et Yannick ?videmment. Partir en balade moto par une belle journ?e avec des ? potes ? ! Ah ! La vie r?serve des moments bien sympathiques !
Je pars en t?te puisque je connais par c?ur le trajet : direction le Faou via Ploudiry, La Martyre et Daoulas. Cet itin?raire m?a toujours sembl? agr?able en moto. Il y a des petites routes, certes, mais aussi des plus grandes et bien roulantes comme celle qui remonte des carri?res de Kerfaven vers Ploudiry. Et surtout, peu connues, donc peu emprunt?es.
Il fait tr?s beau. Apr?s l?hiver que nous avons eu, rouler sans avoir peur de glisser sur une route mouill?e ou boueuse est un enchantement. Les premi?res courbes, apr?s le passage du rond-point de K?rider, sont belles et agr?ables. Elles autorisent cette conduite ? coul?e ? dont parlait si bien Yannick. Comme d?habitude, j??prouve une grande joie de rouler en groupe, m?me si j?ai toujours l??il riv? sur mon r?tro pour voir si tout le monde suit. Au passage, nous pouvons humer les senteurs du printemps mais aussi celles de la campagne dont nous abreuvent nos chers agriculteurs lors d??pandages de mati?res vari?es (!) sur les champs.
Dans la campagne, des petits moucherons et des particules v?g?tales virevoltent. La visi?re de mon casque, soigneusement nettoy?e avant de partir, se retrouve vite macul?e de petits insectes qui ont eu le malheur de se trouver sur ma route. Comment faisait-on quand les casques int?graux n?existaient pas ?

Au Faou, Yannick d?cide de nous emmener d?jeuner au ? point de vue ? sur la route de Rosno?n.(D?ailleurs, ?a s?appelle Bellevue !) Alors la vue est effectivement ?poustouflante : L?Aulne maritime en contrebas, la pointe de Tr?garvan en face et le Menez Hom en fond.
Nous n?y sommes pas les seuls : il y a un groupe d?amateurs de 2 CV qui visiblement bichonnent leurs machines, et un groupe de ? parapenteurs ?. Nous restons admirer l?un d?entre eux qui s?envole avec majest? comme un oiseau g?ant, dans un silence qui contraste avec le bruit de nos machines ! Du coup devant un tel spectacle et la convivialit? des groupes pr?sents, le d?jeuner dure plus longtemps que pr?vu.
Ensuite, cap sur la presqu??le par le pont de T?r?nez. Le spectacle y est grandiose, comme toujours. Nous rejoignons Land?v?nnec en passant par le Moulin-?-Mer et la petite chapelle du Folgoat. La route est tr?s belle mais elle n?est pas large. La for?t, assez ?paisse, nous cache presque le soleil contribuant ainsi ? donner ? l?endroit une ambiance presque mystique. Nous sommes pr?s de l?abbaye !!! Un petit tour sur le joli petit port de Landevennec, domin? par son ?glise de pierres jaunes et nous voil? partis pour la pointe du Toulinguet, juste ? c?t? de Camaret.
L?endroit est majestueux. Les immenses falaises de roches d?chiquet?es presque roses et blanches dominent la mer bien bleue aujourd?hui. La vue s??tend sans fin sur la mer. Au loin, on peut apercevoir l??le de Benniguet. En contrebas, on d?couvre la plage de l?anse de Pen Hat, avec son eau turquoise et son sable blanc. C?est MA-GNI-FI-QUE !
A Camaret, o? nous nous arr?tons pour prendre un pot, il y a foule, en raison du beau temps et des vacances scolaires et surtout ? cause de la beaut? de l?endroit. Il y a beaucoup de motards aussi. Alors, la halte, l? aussi est bien plus longue que pr?vue.
Nous rejoignons ensuite Chateaulin via Argol et Dienault. Je ne connaissais pas la route, elle est belle et virageuse. Maintenant, je ma?trise un peu mieux cette machine qui m?apparaissait comme un monstre au d?but. Alors, je ne peux pas m?emp?cher d? ? ouvrir ? un peu dans les virages quand la visibilit? est bonne. C?est super ! Je voudrais que la route n?en finisse pas.
Nous traversons quelques villages. En roulant avec un groupe de motards, j?ai le sentiment d?appartenir ? une meute de loups, ? ?tre dans un monde ? part. Le casque et l??quipement ?tous en noir ou presque - nous enveloppent d?un anonymat impressionnant, voire effrayant. Les passants nous regardent. Que pensent-ils ? Je ne sais pas. Mais il est certain que nous ne pouvons passer inaper?us.
Chateaulin, Port- Launay. Nous restons sur la route qui longe l?Aulne. Le spectacle est encore magnifique. Le calme qui se d?gage de la rivi?re contraste avec le c?t? presque dramatique des falaises qui dominent la mer ? la pointe du Toulinguet. Le Finist?re est d?finitivement un d?partement enchanteur !
L?itin?raire pr?vu passait par Rumengol o? nous faisons une halte pour visiter l??glise que je connais bien pour avoir particip? aux pardons du lieu. Nous rencontrons un motard avec qui je discute quelques instants. Il passe ses vacances, seul, avec sa moto et sa tente dans la for?t du Cranou. Une autre fa?on de vivre en ? motard ?.
Il est tard. Alors nous d?cidons de rentrer sans passer par le centre. Nous raccompagnons Jacky et Mich?le chez eux ? Carantec, apr?s un petit incident sans gravit?. Solidarit? oblige !
En repassant devant chez moi, J?r?me m?annonce 300 km au compteur ! Aujourd?hui, le mot ? profiter ? n?est pas vain !

ANNE.